Les traditions suédoises

En Suède, les traditions sont on ne peut plus vivantes et la vie des Suédois reste largement rythmée par de nombreuses fêtes saisonnières. Outre les fêtes de Noël, Pâques et autres manifestations religieuses que nous connaissons aussi en France, certaines fêtes restent très caractéristiques de la Suède et c'est de celles-ci dont nous allons parler.

La nuit de Walpurgis (Valborgsmässoafton) - le 30 avril

Dans les villes universitaires, à Uppsala par exemple, les étudiants, coiffés de casquettes blanches, se rassemblent, chantent, font des discours sur l'arrivée des beaux jours, puis font la fête. Un peu partout ailleurs, les gens se rassemblent sur des collines autour de grands feux alimentés par les branchages de l'hiver passé et chantent des airs traditionnels sur le printemps. Si ces feux étaient autrefois sensés chasser les sorcières, ils symbolisent aujourd'hui le début de la saison chaude. Le repas servi à cette occasion comprend notamment du saumon mariné à l'aneth.

Danses de la Saint-Jean

Le jour de la Saint-Jean (Midsommar en suédois), des rassemblements se font et on danse autour du mât de la Saint-Jean. Très sympa !

La Saint-Jean (Midsommar) - Samedi le plus proche du 24 juin

Cette tradition consiste principalement à fêter la belle saison et est très appréciée des Suédois lassés par les longues journées d'hiver. Dans la campagne, les gens arpentent les prés à la recherche de fleurs sauvages dont ils se serviront pour tisser des couronnes qu'ils porteront dans les cheveux au moment de la fête. Les maisons, les voitures, les pistes de danse… sont décorées de feuillages. Les enfants, et certains adultes, revêtent le costume traditionnel. Le jour J, on élève le mât, préalablement décoré de couronnes de fleurs et de feuillages, et l'on danse autour en chantant des chants traditionnels au son des violons. Cette fête bucolique et bon enfant est très agréable. Quelques superstitions y sont liées, celle par exemple de voir apparaître en rêve son promis ou sa promise si l'on cache sous son oreiller sept espèces de fleurs cueillies sur sept talus ! Le meilleur endroit pour y assister est très certainement le petit village de Tällberg en Dalécarlie. Le site du château de Nääs (près de Göteborg) organise également une grande fête avec quelque 100 danseurs costumés (droit d'entrée de 4,30 euros. Gratuit pour les personnes en costume et pour les enfants jusqu'à 7 ans).

L'ouverture de la saison des écrevisses (Kräftpremiären) - Second mercredi d'août

Cette date marque l'ouverture de la pêche aux écrevisses, interdite jusqu'à cette date en vertu d'une loi visant à protéger cette espèce menacée de disparition en raison d'une pêche trop intensive. Le soir de l'ouverture de la pêche, on se livre alors à de véritables orgies d'écrevisses coiffé de petits chapeaux en papier et sous des lampions de couleur. Tout le monde chante, boit de la bière et quelques verres d'eau-de-vie !. Bref, encore une fête bien sympathique.

L'Oie de la Saint-Martin (Mårten Gås) - le 11 novembre

La Saint-Martin est fêtée, à l'origine en mémoire de saint Martin de Tours, mais par la suite, la journée a aussi été associée à Martin Luther, dont la fête tombe le jour précédent. En Suède, c'est une date qui a eu pendant des siècles une grande importance dans la division de l'année de travail et de l'exercice comptable. Elle marquait la fin des travaux de l'automne et le début de ceux de l'hiver. On avait alors pour coutume de manger de l'oie rôtie. Aujourd'hui, cette fête a perdu sa signification pour ce qui est de l'agriculture, mais la coutume gastronomique est restée et c'est surtout dans le sud de la Suède, en Scanie, que se perpétue cette tradition. L'oie rôtie est généralement accompagnée d'une soupe noire (svartsoppa) à base de sang d'oie.

La Sainte-Lucie (Lucia) - le 13 décembre

Cette fête est une vieille tradition populaire, survivance du calendrier médiéval qui donnait cette nuit comme étant la plus longue de l'année. Véritable hymne à la lumière, la Sainte-Lucie est fêtée dans tous les foyers, sur le lieu de travail, dans les écoles, les hôpitaux…Une jeune fille, habillée en blanc et coiffée d'une couronne de bougies allumées, vient distribuer du café, des petits pains au safran, des biscuits à la cannelle et au gingembre. Elle est accompagnée de petites filles en robe blanche et de petits garçons, également vêtus de blanc, coiffés de longs chapeaux coniques. Tout le monde chante alors les refrains traditionnels et boit du vin chaud aux épices (Glögg). Une fête assez magique, très chère au cœur des Suédois.

www.000webhost.com