L'île d'Öland

L'île d'Öland constitue une destination de vacances à elle toute seule. On y passe allègrement 10 jours sans s'ennuyer. Elle est d'ailleurs très prisée des Suédois en été car elle bénéficie d'un excellent ensoleillement. Elle plaira en particulier à ceux qui recherchent des vacances paisibles, seuls ou en famille. La meilleure façon de la visiter est certainement de la sillonner en vélo car on y découvre alors des endroits plein de charme qui passeraient peut-être inaperçus en voiture.

Pour se faire une idée des distances et de la situation, le mieux est de voir une carte de l'île d'Öland.

Cette île, longue de 140 km et large de 4 à 16 km, est accessible via un pont (environ 7 km de long) qui part de la ville de Kalmar. Les paysages y sont extrêmement variés : longues plages de sable blanc bordées de pins au nord (la plage de sable fin de "Böda sand" est tout particulièrement séduisante avec sa végétation méditerranéenne et ses eaux transparentes) et landes désolées et sauvages au sud (Stora Alvaret : steppe sans arbres de 40 km de long). Entre les deux, on trouve de belles forêts de feuillus et de très nombreux moulins en bois (l'île en compte quelques 400 et certains ont été transformés en café ou lieu d'artisanat). Le tout est ponctué de petits villages de pêcheurs d'une grande authenticité. Les bordures de route ne sont qu'un long ruban de fleurs sauvages.

Si Öland fait le bonheur des estivants grâce à ses belles plages, cette île est aussi le lieu privilégié des amoureux de la nature : sa faune et sa flore sont d'une très grande richesse (quelques 30 variétés d'orchidées et bien d'autres espèces de fleurs, dont certaines très rares, et deux belles réserves ornithologiques, une à la pointe sud et l'autre à la point nord).

Moulins sur l'îles d'Öland

Öland est une île qui compte des centaines de moulins, témoignages d'une industrie du passé.

Deux très beaux phares s'élèvent à chaque extrémité de l'île : le phare Långe Jan au sud (42 mètres de haut) et le phare Långe Erik au nord (32 mètres de haut). Le gouvernement suédois a fait une demande auprès de l'UNESCO pour que toute la partie sud d'Öland soit déclarée patrimoine mondial.

On y trouve quelques sites historiques et archéologiques, comme par exemple Eketorp et Skäftekärr, qui valent vraiment le détour.

Un peu au large de l'île, se trouve une petite île (Blå Jungfrun) qui est classée parc national. On la rejoint en bateau au départ de Byxelkrok. Cette petite île, d'un peu plus d'1 km de long sur 850 mètres de large, forme une sorte de dôme de granite. Des rochers nus, polis par l'érosion constituent la majeure partie de l'île. Une forêt de chênes assez dense couvre la partie sud. On y trouve de nombreuses grottes. L'oiseau le plus répandu est le guillemot noir. Un itinéraire détaillé pour la découverte de l'île d'Öland vous est proposé ici.

www.000webhost.com