Circuit : le sud de la Norvège

Le principal attrait de cet itinéraire : la nature. Il ne comporte pas véritablement de choses à faire, mais plutôt des choses à voir et ces choses à voir, ce sont surtout les paysages qu'il traverse.

Pour se faire une idée des distances, le mieux est de voir une carte du Sud de la Norvège.

Il vous permettra de découvrir les principaux fjords de Norvège, mais aussi quelques unes des principales villes : Oslo, Stavanger, Bergen, Lillehammer.

Ce circuit est assez long et nécessite idéalement 3 semaines. Pour ceux qui manqueraient de temps, je propose une variante un peu plus courte.

Point de départ du circuit : Oslo.

(1) Oslo

Bien qu'étant la capitale de la Norvège, Oslo reste une ville à échelle humaine dont on a assez vite fait le tour. Son principal attrait : sa situation, au bord d'un fjord, et les jolies collines qui l'entourent. Le centre ville et le port (Aker Brygge) sont assez animés et les espaces verts assez nombreux.

Principales choses à voir :

Choses à faire :

  • Remonter la rue Karl Johan (rue piétonne qui part de la gare) jusqu'au château.
  • Se balader et prendre un pot sur le port (Aker Brygge).
  • Aller en bateau jusqu'à la presqu'île de Bygdøy et s'y balader.
  • Acheter des souvenirs : vous trouverez à Oslo deux excellents magasins pour les souvenirs typiques : Husfliden (dans la rue Møllergatan) et Heimen Husflid (dans la rue Rosenkrantz). Ces deux magasins vendent des pulls et vestes en laine typiques et de très grande qualité ainsi que tout un tas d'objets artisanaux traditionnels.
Côte du sud de la Norvège

On voit souvent ces petits tas de cailloux placés en équilibre. La légende dit que ce sont des trolls transformés en pierres car ils ont été vus par des humains...

Voici deux très bons restos : Solsiden et DS Louise.

Attention

Une chose risque de vous surprendre dans le centre d'Oslo (notamment aux abords de la gare et au début de la rue Karl Johan), c'est la présence de nombreux junkies (drogués). Attendez-vous parfois à certaines scènes pas très agréables. De même, vous risquez d'être souvent abordés : si vous faites celui qui n'y comprend rien et qui ne parle que français, ils n'insisteront pas.

Si vous circulez en camping-car : ne vous garez surtout pas au centre d'Oslo ni aux abords du port, sous peine de retrouver votre camping-car dévalisé (je parle en connaissance de cause, ça m'est arrivé !). Le mieux, c'est de filer tout droit au camping et de revenir en ville en bus ou autre moyen de transport pour visiter tranquillement. Il y a 2 campings à Oslo : Bostad au nord-ouest et Ekeberg au sud-est. Le premier a pour principal inconvénient d'être loin (compter 1 bonne heure de bus ou de métro pour rallier le centre) et le second a pour seul avantage d'être proche du centre (10-15 minutes de bus). En gros, ces 2 campings ne sont pas très sympathiques (grands et impersonnels, surpeuplés en juillet, sanitaires moyennement propres, bruyants (la police est souvent obligée de faire des rondes en fin de semaine pour calmer les esprits un peu éméchés !) et chers (21 Euros/nuit). Bref, ça n'est pas l'idéal, mais si l'on voyage en camping-car et que l'on veut absolument visiter Oslo, c'est plus ou moins la seule solution.

Avis aux automobilistes : une ceinture de péages entoure la ville (prix : 1,6 euros ). Procurez-vous absolument une carte pour savoir où se trouvent les péages car quand on ne connaît pas, on a vite fait de sortir par mégarde de la ceinture de péages et de devoir repayer pour revenir à l'intérieur.

Quitter Oslo par la E18 vers le sud en longeant la côte. Sur une centaine de kilomètres, la route traverse un paysage de plaines cultivées : rien de bien terrible à voir, puis la côte devient plus abrupte et abrite de jolis petits villages.

(2) Risør

C'est un joli petit village aux maisons en bois blanches. Il fait bon y faire une petite halte pour déambuler sur le port. Si vous vous y trouvez au mois d'août, sachez qu'il y a dans le port un grand festival de bateaux en bois. C'est alors la grande effervescence. Le village de Lyngør, un peu au sud, n'est pas mal non plus. Allez donc y prendre un pot au bord de l'eau.

(3) Mandal

Encore un très joli village au bord de l'eau avec des petites rues fleuries où il fait bon déambuler. Il s'y trouve un vieux quartier composé de maisons en bois blanches. Prenez un pot sur le port ou dégustez-y des crevettes. Un endroit sympa.

(4) Le phare de Lindesnes

Un endroit que j'aime particulièrement. Ce phare se situe au point le plus au sud de la Norvège. La route qui y mène traverse des paysages magnifiques qui deviennent vraiment lunaires dans les derniers kilomètres. Le phare se dresse dans un décor rocheux balayé par le vent et l'endroit est très beau. On peut monter en haut du phare et laisser quelques mots dans un journal à l'attention des visiteurs qui se trouve au rez-de-chaussée. Si vous aimez les endroits désolés, vous serez conquis !

(5) Flekkefjord

encore un très chouette village sur la côte avec un petit port sympa. Les rues sont bordées de maisons en bois blanches aux devantures fleuries. Il s'y trouve un vieux quartier hollandais composé de maisons de pêcheurs : une balade dans les ruelles de ce quartier est agréable. Vous trouverez également à Flekkefjord une excellente poissonnerie (spécialité du coin : le hareng).

Poursuivez la route en longeant la côte (prenez de préférence la route 44). Les paysages deviennent très beaux, la côte est rocheuse et sauvage à souhait. La route décrit des méandres, offrant ça et là une vue sur un fjord, et emprunte plus d'un tunnel. A un moment, vous verrez deux petites maisons en bois véritablement encastrées dans la roche : impressionnant !

(6) Stavanger

Stavanger, 4ème ville de Norvège et capitale du pétrole, ouvre la porte sur la Norvège des fjords. En effet, à partir de Stavanger, la côte se déchire littéralement en une multitude de fjords, plus ou moins grands, et le paysage devient spectaculaire.

La ville en elle-même mérite qu'on s'y arrête quelques heures. Au centre se trouve un point d'eau à côté duquel s'élève une imposante cathédrale. Le port est assez animé (nombreux bistrots) et l'on peut y acheter des crustacés et du poisson. La ville comporte surtout un vieux quartier en bois, sur la colline, qui a eu la chance de ne pas être détruit pendant la guerre et qui est très bien préservé. C'est un coin paisible, aux ruelles escarpées, où l'on fait une balade agréable.

Choses à faire aux environs de Stavanger :

  • Une croisière en bateau, au départ de Stavanger, sur le Lysefjord. Le Lysefjord est un fjord étroit et encaissé qui évolue entre d'impressionnantes parois rocheuses où la végétation n'a que très peu de prise.
  • Pour ceux qui sont un peu plus sportifs, je propose une randonnée super sympa qui permet de découvrir le Lysefjord sous un autre angle : à savoir, en grimpant en haut du Preikestolen. Le Preikestolen est une falaise de 600 mètres de haut qui tombe à pic et offre une vue imprenable sur le fjord. En voiture, il faut prendre le ferry qui va à Tau, de là, prendre direction Jøssang, puis prendre une petite route à gauche pendant 6 km. Un parking est prévu pour les voitures au départ de la randonnée qui vous conduira au Preikestolen. Le mieux c'est de partir en début de matinée car il faut bien compter 2 à 3 heures de marche (et parfois de petite escalade) pour parvenir au sommet. Evitez d'emmener des enfants trop jeunes : ils seraient vite fatigués et les porter jusqu'au sommet serait rapidement épuisant. N'oubliez surtout pas de prendre de l'eau notamment s'il fait soleil car la roche dégage alors beaucoup de chaleur et les zones d'ombre sont rares. Prenez aussi des provisions car vous pourrez ainsi pique-niquer une fois arrivés en haut du Preikestolen. Et enfin, n'oubliez surtout pas votre appareil photo ! Arrivés en haut, vous serez vraiment récompensés de vos efforts car le point de vue et l'environnement sont inimaginables. Certains intrépides grimpent encore plus haut et se jettent d'une hauteur de 1000 mètres pour survoler le fjord en parachute. Mais bon, la plupart des gens en restent là et s'assoient sur le grand plateau qui surplombe le fjord. Si vous n'avez pas le vertige, vous pourrez essayer de vous tenir debout au bord de la falaise. Sinon, n'ayez pas honte de ramper jusqu'au bord à plat ventre, car c'est ce que font la plupart des gens ! Les bateaux en bas dans le fjord ressemblent à des petits insectes !

(7) Bergen

La route entre Stavanger et Bergen est tout simplement fantastique (route 13). De Tau à Kinsarvik, la route longe des fjords, emprunte de nombreux tunnels, bref, suit les méandres de la nature. Un peu avant Odda, vous pourrez voir 2 grandes chutes d'eau, puis une autre un peu plus loin : impressionnant ! Les embruns viennent carrément recouvrir le pare-brise de la voiture. Un peu avant d'arriver à Kinsarvik, on longe un très beau fjord : super ! A Kinsarvik, il faut prendre un bac pour Kvanndal. La traversée offre une vue magnifique sur de belles montagnes aux sommets enneigés. A partir de Kvanndal, suivre la route 7 jusqu'à Bergen.

La ville de Bergen est très chouette, construite à flanc de colline, et je vous invite à y passer 1 jour ou 2. Sa situation est idéale : au coeur de la Norvège des fjords. Il s'agit de la deuxième ville de Norvège : ce n'est donc pas une petite ville à proprement parler mais pourtant on s'y sent comme dans un grand village.

Choses à voir et à faire à Bergen :

  • Le port : s'y balader, y prendre un pot.
  • Le marché aux poissons : il est très pittoresque et, surtout, vous y trouverez un grand choix de poissons et de crustacés à des prix très raisonnables et surtout une fraîcheur exceptionnelle. Le saumon fumé y est génialement bon ! Vous pouvez d'ailleurs y acheter des sandwiches au saumon.
  • La vieille ville : elle se trouve le long du port. N'hésitez pas à entrer dans les petites ruelles : la balade est géniale et vous y trouverez toutes sortes de boutiques. Elle se compose de très vieilles maisons à façades en bois. Ce quartier a connu de très nombreux incendies dans le passé ainsi que de nombreux bombardements de l'aviation nazie pendant la seconde guerre mondiale. Mais tout cela est très bien restauré et dégage une belle impression de passé.
  • Faire les boutiques pour ramener des souvenirs : on trouve à Bergen un grand nombre de boutiques où l'on peut acheter des tricots norvégiens traditionnels (pulls, vestes...). Comparez bien les prix car les écarts sont parfois importants mais attention, vérifiez sur l'étiquette que c'est bien fabriqué en Norvège (marque Dale of Norway par exemple) et pas ailleurs car sinon ça serait certes moins cher mais de piètre qualité.
  • La maison du compositeur Edvard Grieg : elle ne se situe pas dans Bergen, mais à une dizaine de kilomètres de là. Sa situation est tout à fait charmante, avec vue sur un fjord. Les amateurs de Grieg apprécieront sûrement, surtout que des concerts sont souvent donnés l'été.

Quelques infos utiles :

Un bon plan pour les camping-caristes : il existe un camping réservé aux camping cars, juste à la sortie de la ville, qui s'appelle "Bobil Center". c'est très pratique car c'est près du centre et on peut donc y laisser son camping-car et venir à pied en ville en longeant le port. C'est plus un grand parking avec des sanitaires qu'un véritable camping, mais c'est très pratique car sinon les campings "classiques" sont assez éloignés de Bergen.

Pour ceux qui arrivent à Bergen avec un véhicule, sachez qu'il y a un péage pour entrer dans la ville.

C'est de Bergen que part l'Express Côtier (flotte de bateaux longeant la côte de Bergen à Kirkenes en faisant escale dans une trentaine de ports).

Quitter Bergen en direction de Voss.

(8) Voss

Voss est une grosse bourgade sympathique située au bord d'un lac. Elle est le point départ d'une escapade très chouette. Si vous avez un peu de temps, n'hésitez pas à la faire.

L'escapade consiste à prendre un train jusqu'à Myrdal, puis un deuxième train très pittoresque à destination de Flåm, puis à faire le trajet inverse. Le trajet est fantastique et vous donnera par moment le vertige. Une autre solution consiste à aller jusqu'à Flåm en voiture, puis de faire l'aller/retour en train entre Flåm et Myrdal.

Pour ceux qui manquent de temps et ne peuvent pas poursuivre le circuit décrit ci-dessous, je propose une "échappatoire" : à Voss, suivez la route 13 jusqu'à Bruravik où vous prendrez un bac pour Brimnes, puis vous suivrez la route 7 qui passe, entre autres, par les villages de Geilo et Gol et rejoint Oslo. Cette route suit grosso modo le trajet qu'emprunte la ligne ferroviaire entre Bergen et Oslo et qui traverse des paysages grandioses (parc national d'Hardangervidda).

(9) de Voss à Balestrand

La route passe dans des paysages merveilleux : elle monte sur un vaste plateau qui reste en grande partie recouvert de plaques de neige, progresse par moments entre de véritables murs de neige, puis redescend dans la vallée jusqu'à Vik. Avant d'arriver à Vik, on a une vue superbe sur la vallée et sur le village de Vik qui se trouve au bord d'un fjord (le Sognefjord ).

On longe ensuite le fjord jusqu'à Vangsnes où il faut prendre un ferry pour traverser le fjord et arriver à Dragsvik. Prendre alors à gauche vers Balestrand, très joli village au bord du fjord. Le village se compose de petites maisons blanches aux jardins fleuris et on y a une vue superbe sur des montagnes aux sommets enneigés. Un endroit plein de charme qui mérite vraiment une halte. On peut d'ailleurs faire une balade en bateau sur le fjord.

(10) de Balestrand à Geiranger

La route continue à traverser des paysages exceptionnels. Tout d'abord, la route (N° 13) monte en décrivant des lacets à flanc de montagne et traverse des paysages couverts de neige, puis ça redescend et on longe un lac entre Vassenden et Skei (route E39). A Byrkelo, suivre la route 60. A partir de Utvik, on longe un fjord aux eaux très vertes jusqu'à Stryn, puis la route (N° 15) grimpe à nouveau jusqu'à un plateau verdoyant avec torrents et rochers. On se trouve alors dans le parc national de Jostedal. Lacs, montagnes, tunnels, torrents... ça n'arrête pas d'être beau... et enfin, l'arrivée spectaculaire sur Geiranger (par la route 63) : au détour d'un virage, vous découvrirez tout en bas le petit village de Geiranger au pied du magnifique fjord du même nom.

Tout au bord du fjord, se trouve un camping qui est traversé par un petit torrent dont le clapotis vous berce le soir pour vous endormir. Ca vaut le coup d'y séjourner un jour ou deux. Le matin, en prenant votre petit déjeuner, vous pourrez admirer le ballet des paquebots qui viennent jeter l'ancre dans le fjord et déverser quelques touristes dans le village. C'est vrai que l'endroit attire pas mal de touristes, mais franchement ce n'est pas l'overdose et l'endroit est vraiment grandiose. Des petites croisières sont organisées sur le fjord et ça vaut le coup : ce fjord est parmi les plus étroits et on se sent vraiment tout petit au milieu des parois rocheuses abruptes qui le bordent et la vision des sommets enneigés qui se détachent sur le ciel bleu est formidable. C'est également la meilleure façon d'admirer les nombreuses cascades qui se jettent dans le fjord, comme par exemple les "Sept Sours" ou le "Voile de la mariée".

(11) Trollstigen (la route des Trolls)

Après Geiranger, poursuivre sur la route 63 direction Åndalsnes. Vous allez alors emprunter la célèbre route Trollstigen qui décrit pas moins de 11 boucles spectaculaires et offre une vue imprenable sur une magnifique cascade( attention : route très fortement déconseillée aux caravanes).

A Åndalsnes, prendre la route 136, puis la E6, direction Lillehammer.

(12) Lillehammer

Depuis les Jeux Olympiques d'hiver de 94, tout le monde connaît ce nom ! Lillehammer est une grosse bourgade pittoresque aux maisons en bois. La rue principale est très chouette, bordée de boutiques où vous pourrez notamment trouver des pulls et des vestes en laine typiques. Autour de la ville, vous pourrez voir les différentes installations mises en place à l'occasion des Jeux : patinoire, tremplin... Pour ceux qui aiment les randonnées, vous n'aurez que l'embarras du choix (l'office du tourisme vous indiquera des circuits).

Ce circuit se termine : il ne vous reste plus qu'à rejoindre votre point de départ, Oslo, par la E6. J'espère que vous ramènerez de ce circuit des souvenirs inoubliables et de belles photos !