Circuit : les îles Lofoten

Si vous aimez les paysages grandioses, l'isolement, les petits ports de pêche, le cri des mouettes... ce circuit est pour vous !

Pour se faire une idée des distances, le mieux est de voir une carte des îles Lofoten.

Il part du nord des îles Lofoten et progresse petit à petit vers le sud, jusqu'au petit village de Å. Je ne sais pas si c'est juste une impression, mais je trouve que plus on descend vers le sud des Lofoten, plus c'est beau et le village de Å constitue un grand finale.

Les 4 principales îles sont reliées par des ponts et on peut donc passer de l'une à l'autre très facilement, en voiture, à vélo ou à pied. Visiter les îles Lofoten à vélo et passer la nuit en pleine nature (le camping sauvage est autorisé) non pas à la belle étoile, mais sous le soleil de minuit, est très certainement un must.

Ce circuit peut se faire en une semaine, mais je vous conseille de prendre votre temps et de savourer les îles Lofoten. Point de départ du circuit : Bognes (départ du ferry).

Beaucoup de gens se plaignent d'avoir visité les îles Lofoten sous la pluie et, malgré ça, ils les ont trouvé fantastiques. Alors, imaginez un peu la même chose avec le soleil... eh bien, c'est la chance que j'ai eue lorsque j'ai visité les Lofoten. Je vous souhaite d'avoir autant de chance que moi car alors les couleurs y deviennent incroyables. Ceci dit, le temps est très changeant dans les Lofoten : vous pouvez avoir une énorme couche nuageuse grise qui enserre le sommet des montagnes, une bonne averse, un magnifique arc-en-ciel, puis 20 minutes plus tard, un grand ciel bleu. Donc, soyez prêts à tout, gardez toujours un vêtement de pluie à portée de main et un appareil photo prêt à mitrailler. Franchement, si je ne devais voir qu'un endroit en Norvège, ce serait les îles Lofoten !

(1) Bognes

Prendre le ferry à Bognes (au bord du Tysfjorden) à destination de Lødingen dans les îles Vesterålen. La traversée en bateau (1 heure environ) est déjà de bon augure ! Vue sur des paysages verdoyants ponctués de petites maisons en bois rouge, le tout ceinturé par de belles montagnes aux sommets enneigés, bref... un avant-goût des Lofoten histoire de vous mettre l'eau à la bouche ! Arrivés à Lødingen, prenez la route 19 vers Sortland. Elle longe un petit fjord, puis un autre un peu plus grand, puis encore un autre... le vert et le marron des montagnes et le bleu du ciel se reflètent dans l'eau qui prend alternativement des teintes émeraudes, turquoises, mordorées... clic, clic, clic, je ne peux plus m'arrêter de faire des photos ! Y'a des moments où on se croirait presque dans les Caraïbes !

A Sortland, poursuivez vers le sud sur la E10 (qui, pour changer, longe un fjord !) jusqu'à Melbu où il faut prendre un autre bateau pour aller à Fiskebøl (15-20 minutes de traversée).

(2) Fiskebøl

Tant que vous êtes à Fiskebøl, profitez-en pour voir le soleil de minuit. Pour cela, je vous conseille d'aller au camping de Sandsletta, au bord de la côte. Pour y aller, il y a 2 possibilités : prendre tout de suite à droite la petite route qui longe la côte (le camping se trouve un peu au-dessous de Straumnes) ou bien suivre la route qui va directement à Svolvaer et tourner à droite à peu près à mi-chemin, puis faire encore une dizaine de km pour arriver au camping. Le soir, faîtes une balade sur la route au bord de laquelle se trouve le camping. A un moment sur la gauche, il y a un pré couvert de fleurs blanches (je ne sais pas ce que c'est, mais c'est très joli) qui descend en pente vers la mer et, au fond, une petite maison en bois rouge blottie dans les rochers : c'est un endroit sympa pour admirer le soleil de minuit.

Les îles Lofoten

Plage de sable sur les îles Lofoten. Les montagnes et la mer : que demander de plus ?

(3) Svolvaer

Svolvaer est la capitale de l'archipel et il s'agit d'un des principaux ports de traitement industriel du poisson. La ville n'a pas trop de charme en dépit de ses maisons de toutes les couleurs. Y faire une petite balade et en profiter pour faire quelques courses, puis poursuivre la route vers des endroits beaucoup plus chouettes comme par exemple Henningsvaer. Pour ceux que ça intéresse, sachez que des croisières à destination du Trollfjord sont organisées au départ de Svolvaer.

(4) Henningsvaer

En chemin, vous pouvez faire une petite halte à Kabelvåg qui est un petit village assez mignon avec des maisons de pêcheurs et une petite rue animée, mais il y a mieux plus loin... à la pointe sud de l'île (Austvågøy). Henningsvaer est un endroit que j'adore, le petit village de pêche dans toute sa splendeur et son authenticité. Au bord de la route, se dressent de grands poteaux en bois : c'est pour faire sécher la morue salée. Dessous le sol est tout blanc à cause du sel qui tombe du poisson.

Si vous êtes amateur de peinture, ne ratez surtout pas la galerie du peintre Karl Erik Harr qui se trouve à l'entrée du village, pas loin du parking. Les tableaux sont sublimes et vous retrouverez très bien, mieux que sur des photos, l'atmosphère des Lofoten. Une séance de diaporama y est présentée et porte bien sûr sur les Lofoten. On pourrait croire que cela puisse être un peu ennuyeux mais pas du tout et c'est vraiment très bien fait.

En sortant du musée de peinture, ne manquez pas non plus la boutique-musée qui se trouve juste à côté : c'est dans une sorte de maison de pêcheur et on y trouve tout un bric-à-brac d'objets originaux et l'atmosphère qui s'en dégage est très poétique.

Faites ensuite une petite balade dans le village : une promenade en bois longe le port et est bordée de cabanes de pêcheurs (Rorbus) majoritairement de couleur rouge.

(5) Stamsund

Après Henningsvaer, revenez sur la E10, puis passez sur l'île de Vestvågøy. Presque tout de suite, prenez la route 815 qui longe la côte et allez jusqu'à Stamsund. Encore un chouette village de pêcheurs avec ses alignements de Rorbu, bref un classique du genre et il fait bon y faire une petite halte. Faites une balade dans le village qui compte quelques boutiques d'artisanat, un office du tourisme, l'embarcadère de l'Express Côtier et un atelier d'art et une galerie non loin de l'embarcadère. C'est là que se trouve le chantier naval des chalutiers des Lofoten. Pour ceux qui aiment la pêche, pourquoi ne pas vous joindre à une partie de pêche : des parties de pêche sont en effet organisées au départ de plusieurs villages des Lofoten, dont Stamsund.

(6) La plage d'Haukland

Quittez Stamsund et poursuivez en direction de Leknes. Au niveau de Leknes, remontez vers le nord par la E10 et bifurquez vers la gauche vers Utakleiv et vers la plage d'Haukland. Dans ce coin, se trouvent de merveilleuses plages de sable blanc aux eaux transparentes et turquoises. S'il fait beau, vous allez penser que vous vous trouvez en Australie près de quelque barrière de corail ! Par contre, si vous trempez le pied dans l'eau, l'image de l'Australie va immédiatement s'effacer de votre esprit tétanisé ! Au niveau de la plage d'Haukland se trouve une sorte de camping privé, poussez un peu plus loin et faites donc du camping sauvage au bord de l'eau, près de la petite plage peu après. Seules quelques brebis perturberont votre sommeil ! Le paysage est ici le paradis des peintres car toutes les couleurs s'y côtoient : le rouge des maisons, le vert profond de l'herbe, le bleu de la mer, le blanc des moutons et du sable, les tons sombres de la montagne et, si vous êtes chanceux, le bleu du ciel. Poussez jusqu'à Utakleiv si vous voulez voir le soleil de minuit.

(7) Nusfjord

Revenez sur la E10, dirigez-vous vers Leknes et passez sur l'île de Flakstadøy. Faites environ 20 km et prenez à gauche vers Nusfjord. Nusfjord est un petit village de pêcheur niché au bord d'un petit fjord. Encore un endroit vraiment authentique qui est peut-être la perle des Lofoten ! Les mouettes sont omniprésentes : les rochers en sont couverts et des nids sont construits en équilibre sur la plupart des fenêtres. Partout où vous regardez, ce n'est que maisons en bois, filets de pêche et petits chalutiers. Si vous avez faim, allez donc dans ce petit resto dont l'intérieur est taillé dans la roche (Oriana Kro Inn). Il se trouve dans le village en arrivant à gauche. Sur le port, visitez l'épicerie car elle est vraiment années 40-50. Un peu en dehors du village se trouve un atelier d'orfèvrerie.

(8) Å

Passez sur l'île de Moskenesøy et dirigez-vous vers le village de Å. La route qui y mène traverse des paysages magnifiques : la montagne se fait de plus en plus abrupte et se resserre autour des villages : les petites maisons de couleur y sont comme des perles dans un écrin. La montagne vient littéralement embrasser la mer et s'y refléter : encore une palette de couleurs époustouflantes.

La route finit en cul de sac dans le village de Å. Pour la sensation de bout du monde, on ne fait pas mieux. Là encore, ce ne sont que petites maisons rouges qui se reflètent dans une eau émeraude. La plupart sont construites sur pilotis. La lumière, comme partout aux Lofoten, mais là plus encore, est exceptionnelle. Je ne connais aucun endroit au monde avec une telle luminosité. Les mouettes sont partout et c'est marrant de les entendre ricaner perchées sur leurs nids qu'elles ont accrochés aux façades des maisons. Vous y trouverez un camping sympa s'accordant assez bien avec le cadre : il est tout en longueur au bord de l'eau avec des emplacements pour camping-cars, suivis de petits bungalows en bois et d'emplacements pour les tentes un peu plus haut sur les rochers. Je vous recommande le pain de la boulangerie de Å : il est très bon. Non loin de la boulangerie, vous trouverez un musée de la pêche. Un café-resto se trouve au bout du ponton en bois. A l'intérieur, il y a une grande salle toute en longueur dont un des côtés est entièrement vitré et donne sur l'eau : allez-y prendre un verre le soir, c'est vraiment sympa. Il y a aussi une petite poissonnerie qui vend du poisson frais, de la morue séchée et du saumon fumé sous vide (si vous êtes en camping-car, n'hésitez pas à en acheter pour en ramener en France car il se conserve parfaitement bien au frigo pendant 3/4 semaines et il est super bon).

Pour ceux qui veulent faire de la randonnée, sachez qu'il existe de nombreux chemins de randonnée à Moskenes. Que ce soit en montagne ou le long de la côte.

Vous pouvez reprendre un bateau à Moskenes, à quelques km au nord de Å, pour rejoindre Bodø sur la côte ouest de la Norvège. La boucle sera alors bouclée et vous aurez fait un périple inoubliable. Ceci dit, si vous avez encore soif de beaux paysages et d'aventures, pourquoi ne pas pousser jusqu'aux île de Vaerøy et de Røst histoire de faire quelques parties de pêche et de visiter des colonies d'oiseaux ?

www.000webhost.com