Circuit : tour de l'île de Gotland

Ce circuit intéressera tout particulièrement les amoureux de la nature, mais aussi ceux qui s'intéressent à l'histoire et aux vieilles pierres. Point de départ du circuit : Visby, capitale de l'île. Pour vraiment en profiter, ce circuit nécessite au moins 10 jours.

C'est un circuit à faire idéalement début août car a lieu à ce moment là un grand festival médiéval dans la vieille ville de Visby.

Pour se faire une idée des distances et de la situation, le mieux est de voir une carte de l'île de Gotland.

Ce circuit peut se faire en voiture mais je recommande plutôt de le faire en vélo car l'île de Gotland n'est pas très grande : 180 km de long sur 50 km de large et la circulation y est très fluide. Si vous faites ce circuit en voiture, n'oubliez pas que les Suédois conduisent TRES différemment des Français. Ils sont totalement respectueux des limitations de vitesse et sont très prudents (taux de mortalité sur la route le plus faible au monde). Il faut absolument se plier à ces règles sous peine de sérieux ennuis.

Point de départ du circuit : la ville de Visby (capitale de l'île).

(1) Visby

Déambuler dans les ruelles de la vieille ville (à l'intérieur des remparts). Certaines sont commerçantes, d'autres simplement bordées de petites maisons en bois anciennes dont les façades sont envahies de rosiers (voir tout particulièrement les rues Specksgränd et Fiskargränd). Voir la très belle cathédrale Santa Maria avec ses trois impressionnants dômes en bois et les neuf autres églises en ruine. Faire les boutiques. Il y a de nombreuses boutiques d'artisanat (cuir, peaux, laine, bijoux de style viking...) et de décoration d'intérieur typiquement suédoise. Assister au festival médiéval : à compter du premier dimanche d'août et pendant toute la semaine qui suit. Toute la ville vit alors à l'heure du moyen-âge : les locaux sont habillés en costumes de l'époque, des échoppes sont dressées le long des principales rues, des spectacles et des concerts de musique médiévale sont organisés, des joutes se déroulent en plein air, des sangliers rôtissent dans les rues...

Plage de galets sur Gotland

Gotland possède, au nord, des plages présentant des formations rocheuses uniques. Explorer cette région à vélo pendant une journée : un régal !

L'hébergement à l'hôtel à Visby est très cher et si vous souhaitez aller chez l'habitant à la période du festival médiéval, pensez à réserver à l'avance. Sinon, une bonne solution consiste à aller au camping. Il y en a deux : un à 3 km au sud (Kneippbyn : 19 Euros/nuit) et un à 4/5 km au nord. La ville est donc facilement accessible en quelques coups de pédale. Sinon, des bus assurent également la liaison, même tard le soir.

Il y a dans Specksgränd un petit café très sympa (Café Björkstugan) où l'on peut manger de très bonnes pâtisseries, servies soit dans une petite cour intérieure fleurie, soit à l'intérieur même de la maison.

(2) Fårösund

Pour ceux qui aiment les grottes, passer par la route 149 qui longe la côte vers le nord. Au bout d'une douzaine de km, vous arriverez aux grottes de Lummelunda qui ont été creusées par la mer jusqu'à 3 km à l'intérieur de la roche. Les grottes situées les plus à l'extérieur sont ouvertes au public. Sinon, le chemin le plus direct pour aller à Fårösund consiste, depuis Visby, à suivre la route 148.

Juste avant d'arriver à Fårösund, faites une halte à Bunge et visitez le Bunge Museet. C'est un musée en plein air sur l'habitat et la culture paysanne du 17e siècle jusqu'au début du 20e. Le cadre est très bucolique. Ca vaut vraiment le coup d'oeil.

A Fårösund, prendre le bac (gratuit) pour l'île de Fårö (la traversée dure 10 minutes).

(3) Fårö

Si vous souhaitez visiter l'île en vélo, je vous conseille vivement de faire l'acquisition de la carte "Turistkarta Fårö", échelle 1:40000, pour la modique somme de 2,2 Euros. Elle vous sera précieuse pour trouver les petites pistes sympas qui permettent de couper à travers la forêt.

La partie la plus intéressante de Fårö est le nord avec ses fameux "Raukar" d'un côté et ses magnifiques plages de sable de l'autre.

Le tour des Raukars (formations rocheuses spectaculaires sculptées par l'érosion)

Les raukars se situent dans la moitié ouest, en trois sites différents.

Le mieux est de commencer la balade (idéalement à vélo) par la réserve naturelle de Långhammars. Il y a un petit parking sur la gauche pour les voitures, puis une piste qui mène jusqu'à la grande plage de cailloux sur laquelle se dressent 4 grands raukars et des formations rocheuses plus petites. Un bon endroit pour rechercher des fossiles. Un côté lunaire.

Redescendre un peu, puis prendre à droite pour suivre la route qui longe la côte. Faites une halte à Helgumannen : très vieux village de pêcheurs composé de quelques maisons en bois, sur une plage de galets où sont amarrées de très vieilles barques en bois. Très grande authenticité. Poursuivre la route : elle traverse un paysage assez irréel. D'un côté, la végétation est assez rase (quelques pins de petites tailles, des genévriers...) et le sol très caillouteux, de l'autre, la mer dans laquelle se dresse tout un alignement de raukars. Entre les raukars, se forment des sortes de petites "piscines" aux eaux limpides couleur émeraude. C'est chouette pour faire trempette. Sinon, c'est aussi un endroit idéal pour faire un pique-nique, le soir au coucher du soleil.

Poursuivre la route et faire un petit crochet par le port de Lauterhorn : tout petit, très authentique. Il y a une lumière très chouette. Revenez ensuite sur vos pas et dirigez vous vers Lauter. A Lauter, visitez donc la galerie du peintre Lars Greger : groupe de petites maisons en pierre avec une jolie cour fleurie. L'exposition de peinture se trouve dans l'une de ces maisons. Le peintre est très sympa et vous jouera avec plaisir quelques morceaux à la guitare électrique. Poursuivez la route vers le sud sur quelques km et tournez à droite au panneau "Gamlahamn". La route débouche alors sur un petit parking au milieu des pins. Se garer, puis se diriger vers la plage de galets et prendre à droite. Parcourir environ 300 mètres. On débouche alors sur un autre groupe de raukars parmi lesquels figure la fameuse "cafetière" (aussi appelée le "chien"). Si vous êtes à vélo, une bonne solution pour atteindre cet endroit est de prendre une petite piste sur la droite à la sortie de Lauter. Le meilleur moment pour voir ce groupe de raukars est le coucher du soleil. Le jeu consiste alors à prendre en photo le soleil, sur le point de se coucher, au milieu de l'arche que forme la "cafetière".

Les plages de sable

Elles se situent dans la moitié est. Une bonne solution consiste à séjourner au camping de Sudersand (en fait il y a 2 campings à 500 mètres de distance. L'un se trouve directement au bord de la plage, sous les pins. L'autre se trouve un peu plus en retrait, au bord d'une petite route).

Une chouette balade en vélo à faire depuis le camping : rejoignez la route principale et prenez à droite vers Skär, parcourez environ 6 km, puis tournez à droite en direction du phare de Fårö (Fårö Fyr). Faites 700/800 mètres sur cette route, puis à peu près au niveau de la grande antenne vous verrez un dégagement sur la gauche : prenez alors le chemin sablonneux qui en part en longeant la clôture. Vous arriverez alors sur la plage de Norsta Auren qui se constitue en gros de deux grandes baies. Ce qui est chouette à faire, c'est de longer le bord de l'eau en vélo jusqu'à la pointe pour arriver sur la deuxième baie. Poursuivez alors jusqu'à la moitié de la deuxième baie là où la plage s'élargit et où il n'y a plus du tout d'algues. Posez vos vélos, mettez vous tout nus et hop, tout le monde à l'eau ! Puis, prenez un bain de soleil à l'abri dans les petites dunes. Quand vous serez secs et reposés, reprenez vos montures et continuez à longer la mer jusqu'au bout de la plage. Là, vous allez rencontrer une barrière, ouvrez-là (et refermez-la bien derrière vous pour ne pas laisser s'échapper le bétail de la ferme) et faites encore quelques mètres jusqu'à une deuxième barrière. Une fois ce deuxième obstacle franchi, dirigez-vous vers Skär. Vous avez alors 2 solutions pour revenir au camping : faire le grand tour en empruntant la route normale ou bien couper à travers la forêt en prenant des petits chemins (la carte "Turistkarta Fårö", échelle 1:40000, vous sera indispensable).

Deux bons plans à proximité du camping : quand on arrive au carrefour en venant du camping, prendre tout droit. Juste avant d'arriver au petit supermarché ICA, vous verrez un panneau "Färsk Fisk" (poisson frais). La ferme qui est au bout du petit chemin vend des carrelets (flundra) super bons, super frais et pour un prix totalement dérisoire (environ 0,5 Euro le carrelet !). Ensuite, passez devant l'ICA et continuez pendant encore 300/400 mètres et vous verrez sur la gauche une boulangerie/pâtisserie qui s'appelle "Sylvis Döttrar" (les filles de Sylvie). On y trouve de super tartes aux cerises, aux myrtilles, aux groseilles... Il y a aussi une petite terrasse où l'on peut, par exemple, prendre le petit déjeuner.

(4) Gotska Sandön

Quitter Fårö en reprenant le bac pour Fårösund.

Si vous avez un peu de temps et si le soleil est au rendez-vous, il peut être sympa de faire une petite escapade sur l'île de Gotska Sandön (parc national) qui se situe au nord de l'île de Fårö. C'est l'île la plus isolée de la Baltique et elle fut le fief du dernier pirate suédois. Pour y aller, il faut prendre le bateau à Fårösund. La traversée dure environ 2h30 et coûte 71 Euros aller/retour. Si l'on veut y passer quelques jours, on peut louer un bungalow en bois (stuga), ou bien on peut aussi y planter la tente. Il faut normalement réserver à l'avance. Cette île est une véritable perle, une sorte de paradis sur terre. Elle est en grande partie constituée de plages de sable blanc désertes, bordées de petites dunes et de pins. L'île possède une flore riche et se trouve sur la trajectoire des oiseaux migrateurs. Dans le genre Robinson Crusoe, on ne fait pas mieux !

(5) Roma

Depuis Fårösund, se diriger vers Roma, au centre de Gotland.

On trouve à Roma une très vieille église et les ruines d'un monastère cistercien (Roma Kloster). Pour aller au monastère, prendre une route bordée d'arbres direction "Kungsgården". On arrive alors dans un domaine assez curieux où se trouvent les ruines du monastère (dans lesquelles sont régulièrement données des pièces de théâtre) + un ensemble de vieilles bâtisses renfermant des expositions d'art et d'artisanat et une "pharmacie" (Apotek) très spéciale.

(6) Ljugarn

Rejoindre Ljugarn depuis Roma en empruntant la route 143.

Ljugarn est une jolie petite station balnéaire avec un camping sympa à côté de la plage (14 Euros/nuit). Les tentes peuvent s'installer en bordure de la plage, sous les pins. Il y a une étroite plage de sable qui s'étend tout le long de la baie, mais malheureusement une grande partie est envahie par de gros paquets d'algues. Le village, qui s'étend tout en longueur, est composé de jolies maisons avec des jardins fleuris. Tout au bout du village se trouve un petit port.

Une balade en vélo sympa à faire depuis le camping (aller/retour : 38 km) : prendre la route 143 en direction de Roma et Visby, puis prendre à droite direction Ardre et Katthammarsvik. Passer à Gammelgarn : tout petit hameau avec une très vieille église en pierre, puis pousser jusqu'à Katthammarsvik. C'est une petite station balnéaire qui était autrefois un port d'exportation de la chaux. Aller vers Borgvik où se trouvent de très vieilles bâtisses. Quelques boutiques d'artisanat sympa et au bord de l'eau un resto-poissonnerie assez chouette (Katthammarsvik Rökeri).

(7) Faludden

Descendre vers la pointe sud de Gotland, jusqu'à Öja. Faire encore 2 km environ, et prendre à gauche vers Faludden. Le paysage est sauvage à souhait, ponctué de moutons noirs et de moutons blancs, les rochers qui affleurent dans la mer sont couverts d'oiseaux. Toute cette zone est une réserve ornithologique. Un peu avant d'arriver au phare, sur la droite, une très jolie maison au toit de chaume typique de l'île.

(8) Holmhällar

Après Faludden, revenir sur la route principale et continuer à descendre direction Hamra et aller jusqu'à Vändburg. A partir de là les routes deviennent plus étroites jusqu'à Holmhällar qui est une zone de Raukars. C'est pas mal, mais quand on a vu les Raukars de Fårö ça paraît un peu fade.

(9) Hoburgen

Depuis Holmhällar, rejoindre la route principale jusqu'à Stenstugu, puis descendre tout au sud jusqu'à Hoburgen. Hoburgen est une falaise balayée par les vents qui tombe à pic dans la mer. C'est sauvage à souhait et ça dégage une réelle sensation de bout du monde. Pour quitter Hoburgen, le mieux est d'emprunter la petite route qui remonte en longeant la côte : elle traverse des paysages très beaux, très désolés (tout cette zone est une réserve naturelle). C'est un coin idéal pour faire du camping sauvage.

(10) Burgsvik

Récupérer la route 142 qui va à Burgsvik. C'est un petit village sympa avec un chouette petit port. Depuis le port (où l'on peut passer la nuit avec son camping-car et utiliser les sanitaires du port), on a une belle vue sur toute la baie et notamment sur le champ d'éoliennes de Näsudden. A l'entrée du port, se trouve une petite plage, et sur le port, des pontons pour la baignade.

(11) Näsudden

quitter Burgsvik et, au niveau de Fidenäs, prendre la route 140. Faire quelques kilomètres sur cette route, puis tourner à gauche vers Näs. Un peu après Näs, sur la droite, vous trouverez une ferme sympa avec une boutique de textiles et un café. Il y a des tables en bois dans la jolie cour fleurie de la ferme et l'on peut s'y installer pour boire un café et manger des pâtisseries. Des petites poules courent en liberté dans le jardin, c'est très champêtre et typiquement suédois. Continuer ensuite vers Näsudden : il s'y trouve un grand champ d'éoliennes, dont une vraiment gigantesque, le tout au bord de la mer dans un paysage désolé. Atmosphère très spéciale.

(12) Stora Karlsö

Reprendre la route 140 vers le nord, direction Klintehamn. C'est à Klintehamn, sur le port, que se prend le bateau (45 minutes de traversée) pour aller sur l'île de Stora Karlsö. On ne peut y aller que de mai à fin août. Il s'agit d'une réserve naturelle et toute l'île est protégée. La visite de l'île se fait en compagnie d'un guide qui vous montre tous les aspects intéressants de la faune et de la flore. Vous pourrez notamment y voir de nombreux guillemots. Il n'y a sur l'île que quelques habitations et un petit restaurant-cafétéria. On s'y sent vraiment coupé du monde et c'est chouette. On peut soit visiter l'île pour la journée (on arrive le matin et on reprend le bateau en fin de journée), soit y passer une ou plusieurs nuits en louant une maison. C'est cette dernière solution que je vous recommande. Le mieux c'est de louer une des maisons qui se trouvent juste à côté du phare en haut de la falaise : dépaysement garanti et prix corrects. Pour ajouter au côté magique du lieu, il y a même une légende selon laquelle une femme se serait pendue dans le phare et dont le fantôme hante encore les lieux !

Et voilà, la visite est terminée. J'espère que ça vous a plu ! Il ne vous reste plus qu'à revenir à Visby pour reprendre le ferry la tête pleine de beaux paysages et les valises pleines de pellicules photos !

www.000webhost.com