Ces îles sont des merveilles...

La côte norvégienne est très longue et, par endroits, très découpée, donnant ainsi naissance à de superbes archipels d'îles et d'îlots pour la plus grande joie des plaisanciers. On trouve de tels archipels dans la région de Bergen et dans celle d'Ålesund pour ce qui concerne le sud de la Norvège, et un peu au nord de Bodø, au-delà du cercle polaire (Iles Lofoten et Vesterålen).

Je m'étendrai plus particulièrement sur les îles Lofoten car ce sont de pures merveilles et celles qui valent le plus le détour. C'est un endroit que l'on n'oublie pas !

A noter que vous pouvez organiser tout votre séjour grâce à un guide habitant sur place qui pourra vous aider à profiter au maximum de cet endroit sublime.

Les îles Lofoten

Il s'agit d'un chapelet d'îles, plus ou moins grandes, qui s'égrènent tout en longueur dans l'océan arctique. Ces îles, reliées les unes aux autres par des ponts, constituent l'une des plus riches zones de pêche à la morue du monde. Leur beauté est telle qu'aucun adjectif n'est assez fort pour les décrire. Imaginez des eaux turquoises ou émeraudes dans lesquelles se reflètent des montagnes aux sommets enneigés qui semblent jaillir de la mer comme par magie. A cela, ajoutez des rivages verdoyants où paissent des moutons, le tout ponctué ça et là de petites cabanes de pêcheur en bois rouge. Comme si cela ne suffisait pas, toutes ces couleurs sont rehaussées par une luminosité exceptionnelle en été puisque le soleil ne s'y couche pas. Bref, une véritable palette de couleurs, qui ont d'ailleurs inspiré plus d'un artiste-peintre. Certains ont parfaitement su rendre la lumière et l'atmosphère des Lofoten, comme par exemple le peintre Karl Erik Harr dont on peut visiter la galerie à Henningsvaer. Un site, créé par un habitant des Lofoten, recense un grand nombre d'artistes dont les peintures représentent les Lofoten : je vous conseille vivement d'y faire un tour car certaines sont magnifiques.

Petite île près de Kristiansand

Le village de Å dans les îles Lofoten.

Je vous propose ci-dessous une sorte de petit itinéraire pour visiter les Lofoten :

je vous conseille de prendre le ferry à Bognes pour Lødingen et donc de visiter ces îles en partant du nord et en allant vers le sud car je pense que le meilleur est au sud (bien que le nord...!). Le circuit que je vous propose passe également par le sud des îles Vesterålen. Pour cela, une fois à Lødingen, prenez la E10 vers l'ouest direction Sortland. Puis redescendez toujours sur la E10 vers le sud et arrivé à Melbu, prenez le ferry pour Fiskebøl. Là, vous continuez jusqu'à la capitale des Lofoten : Svolvaer. Ce périple est vraiment grandiose et vous en met plein le yeux, croyez-moi ! Si, par chance, vous avez du beau temps, alors là attendez-vous à du grand spectacle avec des couleurs comme vous n'en avez jamais vues.

Le soleil de minuit : c'est l'endroit idéal pour le voir. Si vous vous trouvez près de Fiskebøl, je vous conseille de bifurquer avant d'arriver à Svolvaer et de vous diriger vers la côte ouest. Vous trouverez un camping du nom de Sandsletta au bord d'une route sur laquelle vous pourrez faire une petite ballade afin de voir le soleil à minuit. Le genre d'expérience qu'on n'oublie pas.

Svolvaer, capitale de l'archipel, vaut juste le coup d'une petite ballade car ça n'a pas trop de charme comme ville en dépit de ses maisons de toutes les couleurs. Il s'agit d'un des principaux ports de traitement industriel du poisson. En revanche, attardez-vous plutôt à Henningsvaer qui se trouve à la pointe sud de l'île d'Austvågøy.

Henningsvaer : il s'agit d'un petit village de pêche très authentique à l'entrée duquel vous pourrez voir de grandes constructions en bois où sèche le poisson : très typique ici. Si vous êtes amateur de peinture, ne ratez surtout pas la galerie du peintre Karl Erik Harr qui se trouve à l'entrée du village, pas loin du parking. Faites ensuite une petite ballade dans le village qui est construit le long d'un petit port et longé d'une promenade en bois qui sert aussi de quai.

Reprenez la E10 puis la route 815 et dirigez vous vers Leknes. Avant d'arriver à Leknes, remontez vers le nord par la E10 et bifurquez vers la gauche vers Utakleiv et vers la plage d'Haukland. Dans ce coin, se trouvent de merveilleuses plages de sable blanc aux eaux transparentes et turquoises. S'il fait beau, vous allez penser que vous vous trouvez en Australie près de quelque barrière de corail ! Par contre, si vous trempez le pied dans l'eau, l'image de l'Australie va immédiatement s'effacer de votre esprit tétanisé ! Au niveau de la plage d'Haukland se trouve une sorte de camping privé, poussez un peu plus loin et faites donc du camping sauvage au bord de l'eau, près de la petite plage peu après. Seules quelques brebis perturberont votre sommeil ! Le paysage est ici le paradis des peintres car toutes les couleurs s'y côtoient : le rouge des maisons, le vert profond de l'herbe, le bleu de la mer, le blanc des moutons et du sable, les tons sombres de la montagne et, si vous êtes chanceux, le bleu du ciel.

Poursuivez la E10 et passez sur l'île de Flakstadøy. Quittez la E10 et prendre à gauche vers Nusfjord.

Nusfjord : c'est un petit village de pêcheur niché au bord d'un petit fjord. Encore un endroit vraiment authentique qui est peut-être la perle des Lofoten ! Les mouettes sont omniprésentes et ce n'est que maisons en bois, filets de pêche et petits chalutiers. Si vous avez faim, allez donc dans ce petit resto dont l'intérieur est taillé dans la roche. Il se trouve dans le village en arrivant à gauche. Sur le port, visitez l'épicerie car elle est vraiment années 40-50.

Terminez votre périple sur les îles Lofoten en vous dirigeant vers le village de Å, terminus de l'île Moskenesøy.

Le village de Å : pour la sensation de bout du monde, on ne fait pas mieux. Là encore, ce ne sont que petites maisons rouges qui se reflètent dans une eau émeraude. La lumière, comme partout aux Lofoten, mais là plus encore, est exceptionnelle. Je ne connais aucun endroit au monde avec une telle luminosité. Les mouettes sont partout et c'est marrant de les entendre ricaner perchées sur leurs nids qu'elles ont accrochés aux façades des maisons. Vous y trouverez un camping sympa s'accordant assez bien avec le cadre : il est tout en longueur au bord de l'eau avec des emplacements pour camping-cars, suivis de petits bungalows en bois et d'emplacements pour les tentes un peu plus haut sur les rochers. Je vous recommande le pain de la boulangerie de Å : il est très bon. Un café-resto se trouve au bout du ponton en bois. A l'intérieur, il y a une grande salle toute en longueur dont un des côtés est entièrement vitré et donne sur l'eau : allez-y prendre un verre le soir, c'est vraiment sympa.

Vous pouvez reprendre un bateau à Moskenes, quelques km au nord de Å, pour rejoindre Bodø sur la côte ouest de la Norvège. La boucle sera alors bouclée et vous aurez fait un périple inoubliable.

Si je ne devais voir qu'une seule région de la Norvège, ce serait les îles Lofoten...