Que d'îles...

La suède regorge d'îles toutes aussi jolies les unes que les autres. Jugez plutôt !

L'île d'Öland (Baltique)

Fleurs mauves devant une maison de bois rouge

On trouve souvent sur Öland des assortiments de couleurs incomparables.

Cette île, longue de 140 km et large de 4 à 16 km, est accessible via un pont (de 7 km de long) qui part de la ville de Kalmar. Elle constitue un lieu de vacances très prisé des Suédois et la famille royale y a sa maison d'été. Toutefois, ce n'est jamais la cohue et on peut y passer des vacances très paisibles. Les paysages y sont extrêmement variés : longues plages de sable blanc bordées de pins au nord (la plage de sable fin de "Böda sand" est tout particulièrement séduisante avec sa végétation méditerranéenne et ses eaux transparentes) et landes désolées et sauvages au sud (Stora Alvaret : steppe sans arbres de 40 km de long). Entre les deux, on trouve de belles forêts de feuillus et de très nombreux moulins en bois (l'île en compte quelques 400 et certains ont été transformés en café ou lieu d'artisanat). Le tout est ponctué de petits villages de pêcheurs d'une grande authenticité.

Si Öland fait le bonheur des estivants grâce à ses belles plages et son excellent ensoleillement, cette île est aussi le lieu privilégié des amoureux de la nature : sa faune et sa flore sont d'une très grande richesse (quelques 30 variétés d'orchidées et bien d'autres espèces de fleurs, dont certaines très rares, et deux belles réserves ornithologiques, une à la pointe sud et l'autre à la point nord). Deux très beaux phares s'élèvent à chaque extrémité de l'île : le phare Långe Jan au sud (42 mètres de haut) et le phare Långe Erik au nord (32 mètres de haut). Les bordures de route parsemées de fleurs sauvages sont une des caractéristiques d'Öland. Pour la petite histoire : les autorités ont décidé une année de faucher toutes les bordures de route de l'île. Ce fut un tel tollé général sur l'île, qu'elles ne renouvelèrent jamais l'expérience ! Quelques sites historiques et archéologiques, comme par exemple Eketorp et Skäftekärr, valent vraiment le détour.

Voici un itinéraire détaillé pour la découverte de cette île.

L'île de Gotland (Baltique)

L'île de Gotland, située au beau milieu de la Baltique, fait 180 km de long sur 50 km de large. Elle est accessible par bateau depuis les villes de Oskarshamn et de Nynäshamn sur la côte est de la Suède. Le port d'arrivée est Visby (capitale de l'île). On peut également y arriver par avion.

Sachez que Gotland est l'un des endroits les plus ensoleillés de la Suède, ce qui explique en partie le succès de cette île auprès des estivants. En partie seulement, car Gotland a bien d'autres bonnes raisons d'attirer les vacanciers. A commencer par ses paysages : magnifiques plages de sable blanc, plages de galets, falaises abruptes, côtes déchiquetées et belles prairies vertes couvertes de fleurs sauvages. Sa capitale, Visby, mérite à elle seule le détour. Pour les amateurs de vieilles pierres, sachez que l'île compte une bonne centaine d'églises médiévales.

Voici un itinéraire détaillé pour la découverte de cette île et de ses environs.

L'île de Fårö (Baltique)

Cette île, dont le nom signifie "L'île aux moutons", se trouve au nord de l'île de Gotland, quasiment collée à celle-ci. Elle est accessible par un bac gratuit.

Cette île au décor sauvage a servi de lieu de tournage pour plusieurs films du célèbre cinéaste suédois Ingmar Bergman qui y a également élu domicile. L'idéal c'est de la visiter en vélo (on peut en louer sur place comme souvent en Suède) car c'est assez plat et il y a plein de pistes très sympas.

Au nord-est de Fårö se trouvent de belles plages de sable blanc que l'on peut rejoindre en vélo en empruntant des pistes qui traversent la forêt.

A l'ouest, c'est là que vous verrez les fameux "raukar". Ce sont des formations rocheuses de plusieurs mètres de haut qui sont vraiment impressionnantes. Un des raukars est particulièrement connu : il s'appelle La Cafetière ou le Chien ! Vous comprendrez pourquoi en allant à la baie de "Lauterhorn". Un peu plus au nord, à "Digerhuvud", se trouve tout un alignement de raukars qui rend le décor surnaturel, particulièrement au coucher du soleil. Ne manquer les raukars sous aucun prétexte !

Tout près de "Lauterhorn Gästhamn" (petit port de pêche), se trouve une plage de galets avec un très vieux village de pêcheurs. Tout cet endroit est magnifique, presque irréel tant la lumière y est particulière. Plus d'un endroit sur cette île vous donne une impression de bout du monde.

L'île de Gotska Sandön (Baltique)

Cette île se situe au nord de l'île de Fårö et constitue un parc national. C'est l'île la plus isolée de la Baltique et elle fut le fief du dernier pirate suédois. Elle est accessible soit depuis le port de Nynäshamn sur la côté est de la Suède, soit depuis Fårösund sur l'île de Gotland. Cette île est une véritable perle, une sorte de paradis sur terre. D'une superficie de 4,490 hectares, elle est en grande partie constituée de plages de sable blanc désertes, bordées de petites dunes et de pins. L'île possède une flore riche et se trouve sur la trajectoire des oiseaux migrateurs. On peut y passer la nuit, soit en plantant sa tente, soit en louant un petit bungalow en bois (à réserver à l'avance). Dans le genre Robinson Crusoe, on ne fait pas mieux !

L'île de Stora Karlsö (Baltique)

Cette île se trouve au large de la côte ouest de Gotland. On y va en bateau depuis Klintehamn (45 minutes de traversée). On ne peut y aller que de mai à fin août. Il s'agit d'une réserve naturelle et toute l'île est protégée. On découvre à l'arrivée du bateau de belles falaises blanches et une petite plage de galets. La visite de l'île se fait accompagnée d'un guide qui vous montre tous les aspects intéressants de la faune et de la flore. On peut notamment y voir de nombreux guillemots. Il n'y a sur l'île que quelques habitations et un petit restaurant-cafétéria. On s'y sent vraiment coupé du monde et c'est chouette. On peut soit visiter l'île pour la journée (on arrive le matin et on reprend le bateau en fin de journée), soit y passer une ou plusieurs nuits en louant une maison. Cette dernière solution est la plus sympa. Le mieux est de louer l'une des maisons qui se trouvent juste à côté du phare en haut de la falaise : dépaysement garanti et prix corrects. Pour ajouter au côté magique du lieu, il y a même une légende selon laquelle une femme se serait pendue dans le phare et dont le fantôme hante encore les lieux !

L'île de Marstrand (côte ouest de la Suède)

Marstrand se trouve à environ 40 km au nord de Göteborg. Cet endroit est l'un des plus beaux de Suède ! C'est une petite île, dont on fait le tour à pied en 2 heures environ, qui se trouve à quelques encablures de la côte avec laquelle elle est reliée par un petit bac. Traversées tous les quarts d'heure. On y circule donc à pied ou en vélo. Nombreux restos sympas avec vue sur le port.

L'île est un régal pour les yeux. On a peine à croire qu'il puisse exister autant de maisons aussi jolies en un même endroit ! Toutes sont en bois et plus colorées les unes que les autres. Jardins et rues sont envahis de fleurs. Marstrand a, de plus, un petit cachet années 30 qui ne gâte rien. Vous n'avez qu'à vous laisser errer à travers les petites rues escarpées, vous tomberez sûrement sur la galerie du peintre Howard Brookes : à admirer. Du haut du château de Marstrand, vue sur la côte déchiquetée et les nombreux îlots qui en font un paradis pour les plaisanciers.

L'île d'Åstol (côte ouest de la Suède)

Une petite île sympa et très typique située au nord de l'île de Marstrand et au sud de l'île de Tjörn. On peut y aller en prenant le bateau à Rönnäng, petit village situé à la pointe sud de l'île de Tjörn (environ 1/2 heure de traversée). L'île comporte un petit port en forme de fer à cheval autour duquel se blottissent, les unes contre les autres, des petites maisons en bois. Le reste de l'île est assez sauvage et principalement constitué de rochers. On y passe une demi journée avec plaisir.

L'île de Käringön (côte ouest de la Suède)

Elle se situe un peu au sud de l'île d'Orust. Pour y accéder, prendre le bateau à Hällevikstrand à la pointe sud-ouest de l'île d'Orust. Cette île, un peu plus grande que l'île d'Åstol, est vraiment très belle. On y trouve plein de petites maisons en bois de pêcheurs devant lesquelles pendent des filets et autres accessoires de pêche. En fin de journée, la lumière y est très belle et les reflets que font les petites maisons de pêcheurs dans l'eau invitent à la photo. Si vous voulez déguster des fruits de mer, faites un tour à la poissonnerie qui se trouve au fond du port : difficile de faire plus frais. Le port est très animé et une promenade en bois permet d'en faire le tour. On trouve également un vieux magasin plein de charme, genre années 50, proposant des produits un peu démodés. Il est tenu par une vieille dame très sympa et ça vaut le coup d'y faire un tour. Il se trouve dans le village, dans la ruelle principale. Si vous ne devez voir qu'une seule île sur la côte ouest, choisissez Käringön (à l'exception, peut-être, de Marstrand).

Les îles Koster (côte ouest de la Suède)

Ces îles, très peu connues des touristes étrangers, sont un véritable havre de paix et méritent qu'on y passe au moins 3 jours. Il s'agit de deux petites îles : Koster Sud (environ 4-5 km de long sur 2 km de large) et Koster Nord (plus petite que sa voisine). Un bateau permet de passer d'une île à l'autre. Les voitures y sont interdites et on ne s'y déplace donc qu'à pied ou à vélo (il est possible d'en louer sur place). Le bateau se prend à Strömstad, sur la jetée juste à côté de l'Office du Tourisme et la traversée dure environ 1/2 heure. L'hébergement est possible sur les îles (camping, hôtels et bungalows à louer) mais il faut réserver à l'avance car cet endroit est très prisé des Suédois et des Norvégiens. Ces deux îles sont vraiment authentiques et ne sont en aucun cas un "attrape-touristes". Les Suédois ont su leur conserver leur charme naturel.

Ne pas hésiter à prendre les chemins de traverse car on découvre de très belles choses. Certaines parties sont boisées, d'autres rocheuses. On y trouve également de petites plages de sable très agréables. Plusieurs villages de pêcheurs très authentiques. Une promenade sympa dans un décor sauvage consiste à faire à pied le trajet depuis Kyrkosund jusqu'à Brevik en longeant la côte (c'est toute la pointe au sud de Koster Sud).

Sur Koster Sud : deux très bons restaurants de fruits de mer. Nombreux ateliers d'artisanat et d'art.

L'île d'Ulvön (Haute Côte)

Cette île se situe un peu au large de la Haute Côte. Elle est accessible depuis trois villes différentes : Örnsköldsvik, Köpmanholmen et Ullanger. La balade en bateau jusqu'à cette île est superbe. Le port fait une sorte de anse bordée de petites maisons en bois de couleur. En arrière plan, la forêt invite à de chouettes balades. Jardins verts et fleuris, chemins bordés de fleurs sauvages.. bref, très bucolique. Certains points de l'île offrent une belle vue sur la Haute Côte. Toute la zone du port est très animée. Juste à l'arrivée du bateau, un peu plus haut, il y a un bon resto où l'on sert un buffet à volonté : saumon fumé, saumon mariné à l'aneth, harengs. Si l'on suit la "rue principale", on trouve tout au bout, une très vieille épicerie (Netterlunds Lanthandel) : étagères en bois couvertes de boites en fer décorées, veilles affiches, tout un bric à brac d'objets vraiment sympa.

L'île de Visingsö (Lac Vättern)

Cette île, toute en longueur (14 km de long sur 2 ou 3 de large) se situe au milieu du lac Vättern et est accessible depuis la ville de Gränna. Un ferry part du port à peu près toutes les heures et la traversée dure environ 20 minutes. On peut embarquer son véhicule sur le ferry. Le mieux est de le garer sur le port à l'arrivée et de visiter l'île à pied ou à vélo (formule idéale car c'est plat et la circulation automobile est quasi inexistante). Des vélos peuvent être loués sur place (longue maison en bois). Des balades en carrioles tirées par des chevaux sont également proposées. Il est agréable de passer un jour ou 2 sur cette île paisible, de la sillonner à vélo, d'observer les oiseaux. Pour la baignade, en revanche, seuls les plus courageux s'y essayeront car l'eau du Vättern est très froide. Le paysage est tout en douceur : champs de blé, petites maison en bois de couleur avec jardins fleuris. L'église de Kumlaby offre un bon point de vue sur toute l'île : il suffit pour cela de monter tout en haut, mais attention au vertige d'autant plus qu'une partie de la montée se fait dans le noir par un petit escalier en pierre escarpé en s'accrochant à une corde pour se guider. Une fois en haut il vous faut encore vous extirper à travers une petite trappe : mais le point de vue vous récompensera de vos efforts.

www.000webhost.com