Les cotes suédoises

La Suède possède 7 624 km de côtes et celles-ci sont aussi belles que variées, ce qui en fait un paradis pour les plaisanciers, les amateurs de baignade et les amoureux de la pêche. En été, les villes et villages côtiers sont particulièrement vivants, sans que ce soit pour autant la bousculade.

La côte ouest de la Suède

Elle s'étend sur 400 km de part et d'autre de Göteborg et se découpe en 2 paysages bien distincts : au sud (en Scanie et dans le Halland), on trouve de belles plages de sable en pente douce, parfaites pour les enfants. A Skanör, par exemple, vous trouverez à proximité du port une belle plage de sable blanc et fin bordée de petites cahutes en bois de toutes les couleurs. A Torekov, petit village à voir absolument, on trouve une petite plage de galets au sein même du village, et une plage de sable un peu plus au nord (1 km environ) au fond du camping "Kronocamping" qui se trouve à Lugnet. Un peu plus au nord sur la côte se trouvent deux autres belles plages de sable à Skummelövstrand et à Mellbystrand. Encore plus au nord, de belles plages encadrent Falkenberg : Olofsby au nord et Skrea Strand au sud. Le coin de Varberg, ancienne station balnéaire au charme un peu désuet, offre également de belles opportunités de baignade (plage en pente douce à Apleviken).

Quelques exemples de villages qui valent le détour sur cette partie de côte : Skanör, Falsterbo, Mölle, Arild, Torekov, Båstad.

Vue des rochers sur la côte du Bohuslän

La côte dans la province du Bohüslän, à Smögen. Ces grands rochers lissés donnent lieu à des perspectives vraiment sympa.

A partir de Göteborg et en montant vers le nord, dans la province du Bohuslän, la côte se transforme et les douces plages de sable cèdent la place à un paysage beaucoup plus abrupt. La côte devient en effet rocheuse et déchiquetée, formant un véritable archipel d'îles faisant le bonheur des plaisanciers. Les paysages sont magnifiques et un peu de farniente sur les gros rochers plats chauffés par le soleil est loin d'être désagréable. Seuls les cris des mouettes vous dérangeront ! Bordée de petits villages de pêcheurs dont se dégage une atmosphère d'authenticité, cette côte est un véritable paradis pour les amateurs de poissons et crustacés dont le goût et la fraîcheur sont uniques. Les villages, composés de maison en bois de couleur, sont souvent perchés sur les rochers ou nichés à flanc de falaise. La lumière et, surtout la luminosité, y sont exceptionnelles.

Les endroits à voir absolument sur cette partie de côte : Marstrand, l'île d'Åstol, Hällevikstrand, l'île de Käringön, Smögen, Fjällbacka, les îles Koster.

La côte sud-est de la Suède

Cette côte, dans son découpage, possède une configuration un peu similaire à celle de la côte ouest, bien que beaucoup plus longue et peut-être un peu moins contrastée. On retrouve dans la partie sud la même douceur de paysage, de belles plages de sable et des villages fleuris. On trouve une plage de sable particulièrement belle à Åhus en Scanie. La verdoyante province du Blekinge offre quant à elle des endroits plein de charme, avec ses villages de pêcheurs et son bel archipel. Kristianopel est un de ces villages de pêcheurs plein d'authenticité et de charme qui vaut une halte. Un peu plus au nord, la petite ville de Kalmar, point d'accès de l'île d'Öland et principale ville du Småland, offre bien des charmes.

A partir d'Oskarshamn, point de départ du ferry à destination de Gotland, et jusqu'à Stockholm, la côte devient de plus en plus découpée et offre un magnifique archipel d'îles et d'îlots pour la plus grande joie des plaisanciers. La cote est très souvent bordée de bouleaux et de sapins et parsemée de petites maisons en bois rouge qui se reflètent dans l'eau. Une halte à Västervik, station balnéaire assez pittoresque avec ses maisons en bois et son joli port de plaisance, vaut le coup. Avant d'arriver à Stockholm, une autre halte s'impose dans le village de Trosa qui figure parmi les plus jolis de cette côte. On y trouve un lieu de baignade très agréable en direction du camping : plage de sable avec pontons en bois. Trosa plaira aussi beaucoup aux plaisanciers car son port, bordé de petits restos et d'échoppes, est très attrayant.

Aux alentours de Stockholm, aussi bien au sud qu'au nord, la côte se déchire de plus en plus et l'on se trouve alors dans un véritable dédale d'îles et d'îlots. Ce n'est pas un hasard si Stockholm est surnommée "la beauté sur l'eau". L'eau y est en effet omniprésente puisque la ville est bâtie sur une quinzaine d'îles différentes. Les occasions d'excursions en bateau ne manquent donc pas et les coins pour la pêche sont nombreux.

La Haute Côte (nord-est de la Suède)

Cette côte s'étend de Härnösand à Örnsköldsvik sur une centaine de kilomètres. Il s'agit là de l'étendue de littoral le plus escarpé de la Baltique, d'où son nom de Haute Côte. Le littoral, relativement plat jusqu'à Härnösand, change de façon soudaine et d'abruptes collines surplombent alors la mer, donnant ainsi naissance à des sortes de fjords ponctués de petites îles boisées. Encore un endroit idéal pour les plaisanciers et pour les pêcheurs. Une île vaut particulièrement le détour, l'île d'Ulvön, accessible depuis trois villes différentes : Örnsköldsvik, Köpmanholmen et Ullanger. La balade en bateau jusqu'à cette île est superbe. Au-delà de la Haute Côte, le littoral redevient moins accidenté et est bordé d'immenses forêts de bouleaux. Il abrite de nombreuses usines de pâte à papier, notamment à partir de Skellefteå, ainsi que des zones d'activité militaire dans sa partie la plus au nord.

Les côtes sur l'île d'Öland

Cette île, très fréquentée par les Suédois durant leurs vacances, offre au nord-est de magnifiques plages de sable blond bordées de petites dunes et de pins. La plage de sable fin de "Böda sand" est tout particulièrement séduisante avec sa végétation méditerranéenne et ses eaux transparentes. De Högby à Grankulla s'étend une vaste forêt domaniale de conifères.

Au nord ouest, de la baie de Köpingsvik jusqu'à Sandvik, la côte se caractérise par des falaises abruptes battues par la mer.

En se dirigeant vers le sud, le littoral devient peu à peu de plus en plus plat et dénudé. La route qui longe la côte est est particulièrement agréable. Elle est bordée de grands moulins et de petites maisons en bois aux jardins fleuris. Plusieurs petites routes conduisent à des villages de pêcheurs très pittoresques. Plus on avance vers le sud, plus le paysage devient désolé et la côte sauvage. Les longues plages de sable blond du nord ont complètement disparu pour laisser place à de petites plages de galets. L'île, dans toute son étendue est le lieu privilégié des fleurs et des oiseaux de toutes espèces. Un phare se trouve à la pointe nord, tout comme à la pointe sud de l'île qui abritent toutes deux de belles réserves ornithologiques. De la pointe sud se dégage une atmosphère de bout du monde.

Les côtes sur l'île de Gotland

Gotland offre 450 kilomètres de côte qui, par leur variété et leur beauté, ne manqueront pas d'en séduire plus d'un.

Tout au nord de Gotland, se trouve l'île de Fårö (lieu de résidence du très talentueux cinéaste Ingmar Bergman), accessible par un bac gratuit. C'est sûrement le lieu le plus spectaculaire de toute l'île. Au nord-est de Fårö se trouvent de belles plages de sable blanc que l'on peut rejoindre en vélo en empruntant des pistes qui traversent la forêt de pins. A l'ouest, les paysages sont plus sauvages et c'est là que vous verrez les fameux "raukar". Ce sont des formations rocheuses de plusieurs mètres de haut qui se dressent en bordure de mer, sur des plages de galets. Un des raukars est particulièrement connu : il s'appelle La Cafetière ! Vous comprendrez pourquoi en allant à la baie de "Lauterhorn". Un peu plus au nord, à "Digerhuvud", se trouve tout un alignement de raukars qui rend le décor surnaturel, particulièrement au coucher du soleil. Ne manquer les raukars sous aucun prétexte ! Au niveau de Visby, la capitale de l'île, la côte se caractérise par d'imposantes falaises blanches s'étendant sur quelques kilomètres et abrite également de belles plages de sable blanc qui font la joie des baigneurs.

Tout au sud de Gotland, le paysage est à nouveau sauvage et si vous aimez les atmosphères genre "bout du monde", allez à Hoburgen. Dans un cadre assez irréel, vous arrivez au sommet d'une falaise qui tombe à pic dans la mer : très impressionnant.

Partout ailleurs, la cote est plus plate, plus douce et offre une grande diversité de plages. Elle est souvent bordée de pins et de prairies bien vertes. Ljugarn est une station balnéaire pas désagréable du tout et on y trouve de belles plages de sable. A Klintehamn, départ du bateau à destination de l'île de Stora Karlsö.

www.000webhost.com